skip to Main Content
232 avenue du Prado - 13008 Marseille - 04 88 60 52 14

Douleurs neuropathiques après chirurgie : causes, symptômes et traitements

Les douleurs neuropathiques sont une forme de douleur chronique qui résulte d’une altération du système nerveux. Elles sont souvent la conséquence de l’atteinte ou de la compression des nerfs rachidiens. Cette douleur se distingue par sa nature persistante et souvent résistante aux traitements conventionnels de la douleur. Cette condition, qui impacte la qualité de vie des personnes atteintes, mérite une attention particulière tant dans son diagnostic que dans son traitement.

Symptômes des douleurs neuropathiques

  • Douleur brûlante ou lancinante : Les douleurs neuropathiques sont souvent décrites comme des sensations brûlantes, lancinantes ou électriques.
  • Hypersensibilité cutanée : La zone touchée peut devenir hypersensible au toucher, provoquant des douleurs même avec une légère pression.
  • Engourdissements et picotements : Des sensations d’engourdissement et de picotements peuvent accompagner la douleur neuropathique.
  • Faiblesse musculaire : Certains patients éprouvent une faiblesse musculaire dans les membres inférieurs ou supérieurs, ce qui peut affecter leur mobilité.

Options de traitement pour les douleurs neuropathiques

  • Médicaments antidouleur : Les médicaments tels que les antidépresseurs tricycliques, les anticonvulsivants et les analgésiques peuvent être prescrits pour atténuer la douleur neuropathique.
  • Thérapie physique : La thérapie physique peut aider à améliorer la fonction nerveuse et à réduire la douleur.
  • Stimulation nerveuse électrique : La stimulation nerveuse électrique, y compris la neurostimulation médullaire, peuvent être une option pour certains patients.

Autres causes possibles de douleurs neuropathiques

  • Lésions nerveuses : Les lésions nerveuses, qu’elles soient dues à des accidents, des traumatismes ou des interventions chirurgicales, peuvent déclencher des douleurs neuropathiques.
  • Maladies neurologiques : Certaines maladies neurologiques, telles que la sclérose en plaques ou la neuropathie périphérique, sont associées à des douleurs neuropathiques.
  • Diabète : Les patients atteints de diabète sont plus susceptibles de développer des douleurs neuropathiques en raison des dommages causés aux nerfs par des niveaux élevés de sucre dans le sang.
  • Infections : Certaines infections virales, telles que le zona, peuvent provoquer des douleurs neuropathiques persistantes après leur résolution.

Questions fréquentes

Les douleurs neuropathiques ont des caractéristiques spécifiques comme une sensation de brûlure ou de décharge électrique.
La prévention totale des douleurs neuropathiques n’est pas toujours possible, mais des soins post-opératoires appropriés peuvent réduire le risque.
Vous devriez consulter votre chirurgien en cas de douleurs persistantes et invalidantes malgré les antidouleurs. De plus, si les symptômes s’aggravent ou s’accompagnent de signes graves tels que la paralysie, la perte de contrôle de la vessie ou des intestins, consultez immédiatement votre médecin.
Oui, la rééducation et la thérapie physique peuvent être efficaces pour renforcer les muscles, améliorer la mobilité et réduire la douleur associée aux douleurs neuropathiques.
La chirurgie de révision est envisagée lorsque les autres traitements n’apportent pas de soulagement et que les douleurs neuropathiques persistent. Elle vise à corriger les problèmes à l’origine de ces douleurs.
Si vous souffrez de douleurs neuropathiques suite à votre chirurgie rachidienne, n’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès de notre équipe d’experts du rachis à l’Institut Méditerranéen du Dos à Marseille, en consultation ou téléconsultation via Doctolib.

Back To Top